Les « Ambassadeurs du DigitalEU » : Ewelina Jelenkowska-Luca’ de la Commission Européenne nous explique !

Parlons des Ambassadeurs du « Digital EU »,  de la Décennie Numérique européenne,  et  dela Boussole Numérique européenne !

 

Contexte : Le programme Digital EU Ambassadors, géré par la Commission européenne, rassemble des journalistes et des influenceurs en Europe et les invite à en apprendre plus sur les politiques et les action de l’UE dans le domaine du numérique, en rencontrant les personnes dans les coulisses. L’objectif clé de leur travail consiste à rendre l’Europe et les Européens aptes à relever les défis de l’ère numérique. Cet article présente le programme Digital EU Ambassadors, auquel j’ai l’honneur de participer, et les temps forts de la Décennie numérique de l’UE, grâce à un entretien avec la cheffe de service qui dirige ce programme à la Commission européenne.

Les Ambassadeurs du Digital EU visitent l’expo interactive de la journée Europe à Bruxelles

En début 2022,  j’ai été  ravie de découvrir une invitation personnelle à devenir ambassadrice numérique de l’UE, dans le cadre d’un projet géré par la Commission européenne, lancé d’abord dans trois pays : la France, l’Italie et la Pologne. Ce programme, les Digital EU Ambassadors , rassemble des journalistes et des influenceurs actifs sur les réseaux sociaux en Europe et les invite à découvrir les politiques et les opérations de Digital EU, en rencontrant les personnes dans les coulisses de la DG Connect. L’objectif clé est de rendre l’Europe et les Européens aptes à relever les défis de l’ère numérique. En tant qu’ambassadeurs, nous sommes invités à des briefings virtuels mensuels et avons également participé à un atelier spécial au siège de la Commission européenne à Bruxelles, organisé par l’unité dirigée par Ewelina Jelenkowska-Luca’ que vous rencontrerez dans cet article. Le deuxième jour, nous avons visité les pavillons de la journée portes ouvertes de l’UE 2022 installés dans le bâtiment Berlaymont. Cette journée, qui s’est tenue le 8 mai, anniversaire européen important comme vous le savez, nous a permis de constater l’enthousiasme des familles venues de toute l’Europe pour y prendre part. Chacun a participé à des expositions interactives qui ont rendu le « numérique » ludique et ont fait comprendre son importance et les objectifs à atteindre d’ici 2030.

Je tiens à remercier Ewelina Jelenkowska-Luca’ de la Commission européenne pour l’interview, pour avoir permis aux ambassadeurs de bénéficier d’informations aussi intéressantes, et pour la communication sur l’ensemble des programmes destinés à aider l’Europe à forger son avenir numérique.

Ewelina Jelenkowska-Luca’ a vécu dans plusieurs pays européens et parle italien, anglais, français, polonais et danois. Elle est chef de l’unité D.4., en charge de la Communication à la DG Connect, depuis 2017. Avant cela, Ewelina dirigeait le secteur Presse et Média à la Représentation de la Commission européenne en Italie. Elle est diplômée en droit de l’Université de Lublin (Pologne) et de l’Université « Tor Vergata » à Rome (Italie) et s’est spécialisée en droit de l’UE au Collège d’Europe à Natolin (Pologne). Avocate au barreau de Pologne depuis 2003, Ewelina Jelenkowska-Luca’ a travaillé à la Cour de justice, avant de rejoindre la Commission européenne. Dans son premier discours TEDx, Ewelina a parlé de la transformation numérique et de la décennie numérique de l’UE. La vidéo apparaît à la fin de cet article.

 

Q1. La direction générale des réseaux de communication, du contenu et des technologies élabore et met en œuvre les politiques de la Commission en matière d’économie et de société numériques et de recherche et innovation. L’une de ces politiques est la décennie numérique de l’UE. Quels en sont les éléments principaux ?

 

Ewelina Jelenkowska-Luca’ : La Décennie numérique est le plan de l’UE pour assurer la transformation numérique. Il s’agit d’un programme politique qui définit des objectifs concrets que l’UE vise à atteindre d’ici 2030. L’accent est mis sur le renforcement des compétences numériques, la disponibilité d’une connectivité et de technologies avancées, l’adoption de la technologie numérique par les entreprises et un large accès aux services publics en ligne. La transformation numérique de l’UE est une transformation qui profitera aux citoyens et nous donnera les moyens de travailler, d’apprendre, de découvrir et de libérer de nouvelles opportunités.

La communication « Une boussole numérique pour 2030 : l’Europe balise la décennie numérique » a défini les ambitions numériques pour la prochaine décennie sous la forme d’objectifs clairs et concrets. La Commission a proposé une boussole numérique pour la décennie numérique de l’UE qui s’articule autour de quatre points cardinaux :

  • une population numériquement formée et des professionnels du numérique hautement qualifiés ;
  • des infrastructures numériques sécurisées et durables ;
  • transformation numérique des entreprises ;
  • numérisation des services publics.

Pour y parvenir, la Commission a proposé un mécanisme de collaboration entre les États membres et la Commission pour suivre les progrès vers 2030. Le suivi nous aidera à mesurer les progrès par rapport aux trajectoires projetées et aux indicateurs de performance clés, que la Commission développera en collaboration avec les États membres. Pour mesurer seuil de numérisation, nous utiliserons un indice amélioré de l’économie et de la société numériques (DESI – Digital Economy & Society Index).

Ce programme de politique publique prévoit également la mise en place de projets multinationaux, qui permettront aux pays de l’UE de se réunir dans une configuration rapide et flexible. Ils mettront en commun leurs efforts et leurs ressources pour renforcer les capacités numériques dans des domaines tels que la 5G, le quantique, les infrastructures de données et les compétences numériques. Les projets multi-pays sont un outil fondamental pour atteindre les cibles et les objectifs numériques.

La décennie numérique consiste à travailler en étroite collaboration et à définir les moyens de combler la fracture numérique, de renforcer notre souveraineté numérique et d’accélérer la transformation numérique de l’Europe.

Q2. Comment est né le projet Digital EU Ambassadors ? Quelle est votre stratégie ? Pourquoi avez-vous commencé par la France, l’Italie et la Pologne ? Comment avez-vous sélectionné les « DigitalEU Ambassadors » ?

With Ewelina Jelenkowska-Luca’ at the European Commission

Avec Ewelina Jelenkowska-Luca’ à la Commission européenne

Dans notre travail de communication à la Commission européenne, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles façons de trouver des publics nouveaux dans les États membres. Malgré tous nos efforts, il y a parfois des communautés et des individus que nous n’atteignons pas avec nos messages. C’est regrettable car tout le monde devrait avoir la possibilité d’en savoir plus sur les politiques et les programmes de l’UE.

Bon nombre de nos politiques publiques ont un impact direct sur la vie quotidienne de nos concitoyens. Lorsque nous parlons de compétences numériques, d’intelligence artificielle, d’infrastructure numérique, de cybersécurité ou de l’internet du futur – pour n’en citer que quelques-unes – ces politiques publiques et développements affectent les citoyens de l’UE. En tant qu’unité de communication, notre rôle est également de sortir de la soi-disant « bulle bruxelloise » afin d’atteindre les citoyens dans les différents États membres. Ce souhait d’atteindre de nouveaux publics dans les États membres a été le point de départ de ce projet Digital EU Ambassador.

En septembre 2021, nous avons décidé de créer des communautés pilotes en France et en Italie. Nous avons estimé que notre équipe avait une bonne compréhension de ces États membres en termes de langue, de culture, etc. Après une première phase de 6 mois, nous avons décidé en janvier 2022 de poursuivre le projet pendant encore 6 mois en l’étendant à un nouvel État membre, la Pologne. L’ajout de ce nouvel État membre à notre projet nous a également donné une répartition géographique relativement équitable.

Nous avons sélectionné les Digital EU Ambassadors sur la base de critères précis. Cependant, en général, nous recherchions des personnes travaillant comme journalistes, influenceurs, blogueurs, podcasteurs et autres types de médias alternatifs. L’objectif ici était de découvrir des publics que nous n’atteindrions peut-être pas avec nos supports de communication conventionnels, comme les communiqués de presse.

En établissant une coopération de confiance avec ce groupe exclusif d’ambassadeurs, nous nous donnons les moyens d’élargir notre stratégie de rayonnement. De notre côté, nous offrons aux ambassadeurs des briefings exclusifs avec nos experts, leur donnons accès à nos documents/informations/supports de presse dans leur propre langue, les invitons à nos événements et leur donnons la possibilité de réaliser des interviews ou des podcasts avec nos experts de politiques publiques. En retour, les ambassadeurs créent du contenu sur nos politiques, bien entendu dans le plein respect de leur esprit critique et de leur liberté éditoriale. Nous terminons maintenant l’évaluation de cette deuxième phase du projet.

***

Merci Ewelina Jelenkowska-Luca’. Avec toute ma gratitude à vous et à vos nombreux collègues qui rendent possible le programme Digital EU Ambassadors et, également, merci à notre coordinatrice française, Lena Morozova-Friha.

En savoir plus sur les programmes Digital Europe ici.

Denise Silber

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.